Affacturage, Informations commerciales, Assurance crédit, Crédit management, Cash, Banques, Scoring

Comment gérér ses partenaires financiers ?

 

Les Relations Banques - Entreprises :


Les équilibres bougent, il faut s'adapter et comprendre quelles sont les règles du jeu.

Etre agile et opportuniste, fait partie du quotidien commercial des TPE - PME, il faut faire de même avec ses partenaires financiers et bancaires !

Le Cabinet SOLVAFIN accompagne les TPE - PME dans la gestion au quotidien. Nous intervenons pour libérer les énergies et améliorer les performances en donnant un éclairage nouveau.

En 2017, faut il mettre tous ses oeufs dans le même panier ?

solvabilite s19 1

 

"Je ne comprends pas, mes résultats sont meilleurs que l'an dernier

et ma banque me prête moins !  On marche sur la tête !!"

C'est vrai, c'est faux, on y perd son latin...quand on est chef d'entreprise ou responsable comptable de TPE - PME...

 

REPONSE : En fait, c'est parfois VRAI...

Les banques ont des règles d'octrois d'encours (de financement) encadrées par les mécanismes de Bâle, les fameux Bâle 2 et Bâle 3...un Bâle 4 est annoncé...mais a été reporté, il y a quelques semaines.

L'objectif de cet encadrement est de limiter l'exposition des banques aux effets systémique, l'effet DOMINO et l'effondrement de notre système bancaire. C'est une bonne chose de fixer des règles, cela nous protège. Par contre il faut avoir conscience que ces règles européennes ont des impacts très forts pour les PME qui sont en première ligne.

  • Les banques prêtent autant voire plus qu'avant mais pas au mêmes entreprsies, elles prennent de plus en plus de garanties
  • Les encours fournisseurs sont aussi revus (à la baisse) par les grands groupes qui s'organisent, il y a donc potentiellement un effet ciseaux !

Comment AGIR quand on est une TPE - PME ?

Piste 1 : Mettre en place des indicateurs de rentabilité de ses activités par du contrôle de gestion par exemple

Vous devez savoir OU vous en êtes en terme de BUSINESS, sans avoir à faire appel à cabinet comptable externe...vos partenaires n'aiment pas accompagner vos pertes ...

Piste 2 : Bien communiquer avec son ou ses banquier(s) afin de garder le maximum de liberté

C'est primordial, comme de faire rentrer un deuxième ou un troisième partanaire bancaire en fonction du Chiffre d'Affaires réalisé...il faudra bien veiller à équilibrer les flux par rapport à l'accompagnement de chaque partenaires...

Piste 3 : Se protéger ou maitriser son exposition au risque "clients" : mettre en place une sorte de FIREWALL

Un des risques de la banque est que ses clients travaillent avec des clients qui peuvent ne pas honorer leurs engagement de paiement, c'est un risque qui génère 25% des ouvertures de procédures collectives en france tous les ans. Il faut s'organiser !

  1. Enrichir un éventuel CRM de données légales et financières fraiches. Je connais mes clients, je suis en phase avec la réalité économique
  2. Je consulte des informations multi sources sur la solvabilité de mes prospects, clients et partenaires sous-traitants...
  3. J'étudie une couverture d'assurance crédit et je transfère ce risque vers un acteur dont c'est le métier
  4. Je me fais accompagner pour mettre en place une dynamique du cash dans mon entreprise car c'est le nerf de la guerre, depuis la commande jusqu'au règlement
  5. Je forme mes collaborateurs à ces enjeux
  6. Je ne fais pas une confiance aveugle à certains corps de métiers qui ne connaissent pas tout sur tout mais je fais confiance aux spécialistes...

Piste 4 : Arbitrer... entre les différents outils de financement disponibles

Nous intervenons régulièrement pour accompagner les entreprises à structurer leurs démarches d'accès aux financements. Il existe aujourd'hui de nouvelles sources de financement des Entreprises du fait de la fin du monopole bancaire, les cautions, l'affacturage et le crowdfunding doivent être regardés différemment et sont de réelles méthodes de financement.

Nous accompagnons le DAF ou le chef d'entreprise à comprendre les impacts et les effets parfois collatéraux lorsqu'on refuse un contrat d'affacturage proposé par une banque historique ou quand l'équilibre FLUX / ACCOMPAGNEMENT est déraisonnable.

Piste 5 : Etre AGILE et ACCEPTER de se faire accompagner....PAR SOLVAFIN !

Il faut en permanence se remettre en question. Il convient de reprendre la main ou le pouvoir sur ces enjeux. Il faut être agile et comprendre comment fonctionne l'autre et l'autre doit aussi comprendre COMMENT je fonctionne...c'est la communication, l'empathie...dans un monde de plus en plus DIGITAL...

La première source (en montants) de financement de l'entreprise n'est pas le financement bancaire (court terme)  c'est le credit inter-entreprise (le crédit fournisseur)

Une bonne matrise de ce credit fournisseur avec une gestion optimale d'éventuels retards de paiement....et c'est gagné du moment que votre activité est rentable et que vous avez conscience que :

 

 

CA$H  is  KING

 

SOLVAFIN, toutes solutions Trésorerie, Crédit Management, Affacturage 

     ► ►  01 84 20 79 57 ◄ ◄

Conseil, Courtage et Formation - Optimisation du "poste clients" des Entreprises

Membre Fondateur du réseau France Crédit Management

visitez notre site : www.francecm.fr

 

 logo france cmgt

 

Assurance crédit, Trésorerie, Scoring, crédit fournisseur, encours, financements, achats, informations décisionnelles, notation

Nouvelle Offre exclusive DIAG and DROP ©

lead scoring

                                               Le saviez vous ?

Vos différentes cotations et scoring influent sur votre capacité ou non à obtenir :

  • un encours fournisseur, 
  • des délais de paiement,
  • un contact par une nouvelle banque,
  • le financement de votre activité,
  • une bonne tarification pour votre assurance ou votre prêt...
  • l'ouverture de votre réponse lors d'un appel d'offres...

 

Les opinions sur votre entreprise sont autant de thermomètres qui peuvent influer très rapidement sur votre santé financière.

Vous n'avez pas connaissance de qui vous score, comment cela est fait, qui utilise ces informations...

pas de panique SOLVAFIN vous accompagne en créant l'offre DIAG and DROP.

 cut

 

L'offre DIAG and DROP © est une offre exclusive SOLVAFIN a destination des TPE, PMI-PME qui souhaitent simplement :

- Vérifier les informations contenues dans les différentes bases de données et chez les fournisseurs de scoring et d'avis de crédit dans le cadre des relations clients-fournisseurs.

- Remettre à jour et piloter ces informations si elles ne semblent pas à jour.

Bénéficiez de l'accompagnement auquel vous avez le droit et ne laissez plus des informations obsolètes vous gâcher le quotidien.

 

Des informations anciennes ou erronées peuvent vous pénaliser dans le cadre des achats ou bien encore lors de vos réponses à des appels d'offres.

 

 

ETAPE 1
Je commande le Rapport sur MON entreprise auprès de SOLVAFIN

ETAPE 2
Je reçois par mail un rapport multi-sources qui délivre une vision synthétique des informations légales et financières accessibles par mes partenaires sur MON entreprise.

 

Bonne Nouvelle !
Les informations semblent à jour tout va bien, merci SOLVAFIN pour ce contrôle.

Où bien...

Mauvaise Nouvelle !
Les informations sont visiblement erronées SOLVAFIN vous proposera de rectifier les informations auprès d'une dizaine de sources privées.

Contactez-nous pour en savoir plus.

 

 

 

© 2017 Solvafin - Création Clic&COM - Site internet et référencement à Caen - Mentions légales