Exemples de sinistres liés à la cybercriminalité

cybercriminalité en exemplePiratage d'un site internet

Une société X crée un site e-commerce afin de vendre ses produits au plus large public. Son succès se développe et attire la convoitise de ses concurrents. Des hackers réussissent à pirater le site de la société X et le mettre hors service, ce qui signifie l'arrêt quasi complet de l'activité de cette société qui commercialise ses produits à 80% sur internet. Le contrat d'assurance Cyber Criminalité prend en charge les frais engagés par les consultants mandatés pour identifier la faille de sécurité, et remettre le site web en état, à hauteur de 45 000€.

La perte de chiffre d'affaires sur la période d'arrêt du site pour un montant de 100 000€ sera également prise en charge.
Ce n'est pas tout : les honoraires d'une société spécialisée dans la communication de crise pour limiter l'impact médiatique de l'attaque sont aussi pris en charge par la police Cyber Criminalité pour un montant de 40 000€.

Extorsion de données clients

Une agence de voyage en ligne est victime d'une menace, suite au détournement de sa base de données clients qui comporte notamment les coordonnées bancaires. Les hackers prennent contact avec la direction de l'agence de voyage pour demander le versement de 500 000 € pour restituer la base de données assurée dans ses négociations. La base de données est restituée après deux semaines de négociation et le paiement d’une somme de 500 000 €. L'assureur mandate ses consultants spécialisés pour accompagner l'assuré et mener à bien les négociations.

Les honoraires des consultants pour 150 000 € et la rançon de 250 000 € seront pris en charge par l'assureur.

© 2017 Solvafin - Création Clic&COM - Site internet et référencement à Caen - Mentions légales